EnglishRussian

Menu Principal



les photos

Novembre 2006 : Rallye des Châtelains

 

Ballade sur les traces de François 1er

 

Par un beau matin de novembre, road book en main, toute la famille en voiture, nous empruntons la nationale direction les châteaux de la Loire.

Mais pas n’importe quels châteaux, les plus petits et charmants.

 

Nous aimons nous retrouver l’espace de deux ou trois jours à bord de nos tractions dans des « petits coins » qui nous font oublier le quotidien.

Notre périple commence par une escale à Blois, ville magique, pas le temps de visiter le musée mais, une petite promenade à pied nous permet d’apprécier cette jolie ville.

 

Nous reprenons nos bolides car notre but est un peu plus loin.

Après quelques kilomètres, nous nous retrouvons devant le très joli petit château de Beauregard qui fût un rendez-vous de chasse de François 1er. C’est dans la célèbre galerie des portraits, que nos amis se passionnent pour la conférence de la guide.

Ce château a l’avantage, comme tous ceux que nous avons choisi pour cette escapade, d’être habité et donc richement meublé.

 

Nous nous dirigeons maintenant vers le château de Troussay, il s’agit d’une gentilhommière de l’époque Renaissance qui cache dans son grenier un magnifique Musée de Sologne témoignage vivant du petit domaine d’antan, comportant une grande collection d’outils et costumes anciens mais malheureusement, il est fermé depuis…… la veille pour toute la saison hivernale. Aucun problème, il nous reste le château du Fougères-sur-Bièvre. Petite forteresse médiévale dont nous n’avons pu en admirer que l’extérieur, les horaires d’hiver étant d’actualité, celui-ci ferme ses portes à 16H30. Un peu trop tôt pour les voyageurs que nous sommes.

 

Qu’à cela ne tienne, après un peu de culture, il est temps de trouver un endroit où nous pouvons envisager la soirée devant une boisson chaude. Il faut dire que la nuit est tombée et qu’il commence à faire froid dehors.

 

Quelque peu ragaillardis, nous reprenons la route pour nous rendre au château de Chémery, forteresse du XIIè siècle, où nous attend un conteur qui nous a parlé pendant de longues heures de la bande d’Orgères. Célèbres bandits venant de toutes classes sociales confondues et qui sévissaient dans la région de la Beauce au Moyen Age. Ils avaient la particularité de brûler les pieds de leurs victimes. Il y avait à l’époque plus de membres dans cette bande que de gens honnêtes dans cette campagne. Histoire très impressionnante.

 

Après ce voyage dans le temps, nous gagnons la salle à manger : grande salle occupée par une immense cheminée et finalement nous dînons aux chandelles. Ce fût romantique à souhait.

 

Le plus surprenant reste à venir. Les nouveaux châtelains ont transformé leur demeure en musée la journée et chambres d’hôtes le soir. Nous nous retrouvons donc dans les gigantesques chambres de ce château comportant cheminée grandiose et lit à baldaquin, entourés d’objets anciens et dont les armoires sont remplies de vêtements tout aussi vieux.

 

Etant arrivés de nuit la veille, nous avons pu apprécier, le lendemain matin, le cadre extérieur avec son théâtre de verdure, qui en valait la peine.

 

Il nous faut quitter à regret cet endroit étonnant et nous retrouvons nos voitures rangées bien sagement dans la cour. Il nous reste encore une étape avant de regagner nos ports d’attache : le château de Cheverny où nous espérons bien rencontrer Tintin.

 

Nous n’avons pas été déçus, Tintin, Milou, le capitaine Haddock et le professeur Tournesol ont bien élu domicile dans ce domaine dont l’architecture a inspiré Hergé pour son château de Moulinsart. La reconstitution de certaines pièces extraites des bandes dessinées est très intéressante.

 

Cheverny est également une très jolie petite ville.

 

Je crois qu’il n’y a pas une sortie en traction-avant sans qu’un capot soit soulevé. Et bien même sur deux jours cette règle s’est avérée. L’une d’entre elles ne semblait pas très pressée de regagner son garage et c’est à 70 km/h que nous avons parcouru les quelques 400 km qui nous séparaient de Paris.

C.B


photographies: copyright Globe Driver 2006



© Globe Driver 2007
Site Motorisé par Typo3 | Design : AC-GOOD